Quelles solidarités euro-américaines dans un monde multipolaire?

Colloque international - 4 et 5 octobre 2013

C’est en ce jour anniversaire des 35 ans de la Fondation et de sortie de son 214e Cahier rouge que le président José Maria Gil-Robles a ouvert ce colloque aux côtés de Jacqueline Grapin, présidente fondatrice du European Institute à Washington D.C., qui est partenaire de la Fondation dans l’organisation du colloque. Celui-ci fait suite à un premier séminaire organisé par les deux institutions à Washington en avril dernier.

Le colloque a réuni sur le campus de l’Université de Lausanne de nombreux experts américains, européens et suisses, dont plusieurs sont membres du Conseil de la Fondation, pour se pencher sur la question des solidarités euro-américaines dans un monde multipolaire. Les intervenants qui ont traversé l’Atlantique pour cette occasion sont, outre Jacqueline Grapin, Barry Machado, qui représentait la Fondation George Marshall, Catherine Guisan, Robert Hunter, Sophie Meunier et Michael Scardaville (Daniel Hamilton a malheureusement été contraint de se désister).

Le colloque s’annonçait intense, il le fut, notamment à la faveur d’une perspective historique et de thématiques diverses à travers lesquelles fut jaugé l’état des relations entre l’Europe et les Etats-Unis, que ce soit en matière géostratégique, de sécurité et de défense, en matière monétaire, ou encore dans la recherche scientifique. Certaines questions furent d’une actualité toute particulière, comme les négociations en cours relatives au partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement, ou encore la question des écoutes qui a défrayé la chronique ces derniers mois.

Les discussions ont bénéficié d’un éclairage particulier de personnalités qui, par leurs activités actuelles ou passées, ont été un acteur ou témoin privilégié des relations transatlantiques dans leur domaine de compétence.

Le colloque a pu bénéficier de la participation de M. Pierre Vimont, secrétaire général du Service européen pour l’action extérieure. La journée de vendredi fut couronnée par une conférence littéralement magistrale de cet ancien ambassadeur de France à Washington, qui est aujourd’hui le bras droit de Catherine Ashton, la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

 

Dans son allocution intitulée La relation transatlantique face aux défis du monde global, Pierre Vimont a reconnu les doutes ambiants que suscite actuellement cette relation, tout en soulignant qu’elle demeurait pertinente et porteuse d’avenir, compte tenu des valeurs et intérêts partagés des deux côtés de l’Atlantique.

Les actes du colloque (qui s’est tenu en français et en anglais) seront publiés en français, fin 2014 – début 2015, dans la collection des Cahiers rouges de la Fondation, coédités avec les Editions Economica à Paris. Ce sera le 215e numéro de la collection.

L’événement a bénéficié du soutien du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), de l’Université de Lausanne et de l’Union Bancaire Privée, UBP SA.

 

PROGRAMME DU COLLOQUE

 

VENDREDI 4 OCTOBRE

MATIN 9h – 12h40

Mots de bienvenue

José Maria Gil-Robles, président de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, ancien président du Parlement européen
Jacqueline Grapin, présidente du Conseil d’administration, The European Institute, Washington D.C.

George C. Marshall and Transatlantic Solidarities
Prof. Barry Machado, Washington and Lee University and George C. Marshall Foundation

Jean Monnet et la formation du monde transatlantique : une réinterprétation historique
Prof. Gérard Bossuat, Université de Cergy-Pontoise

Conflict and Community: Transatlantic Relations during the Cold War
Prof. Jussi Hanhimäki, Institut de hautes études internationales et du développement, Genève

Discussion animée par Maria Grazia Melchionni, directrice de la Rivista di studi politici internazionali, ancien professeur à l’Université La Sapienza, Rome

Pause-café

Les relations euro-américaines sous Obama II

Jacqueline Grapin, The European Institute of Washington

Penser les relations transatlantiques : natalité, genre et participation civique

Prof. Catherine Guisan, Université du Minnesota

Discussion animée par Pascal Fontaine, vice-président de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, directeur honoraire au Parlement européen

Fin du programme du matin

 

APRES-MIDI 14h30 – 18h15

Défense européenne et relations transatlantiques

Dr. Gilles Grin, Fondation Jean Monnet pour l’Europe et Université de Lausanne

The Atlantic Alliance and the Outside World
Dr. Robert E. Hunter, School of Advanced International Studies (SAIS), Johns Hopkins University, former Ambassador of the United States to NATO

La construction d’une Europe de la recherche et ses effets sur les relations scientifiques transatlantiques
Prof. Philippe Larédo, Universités de Paris-Est et de Manchester

Discussion animée par Jean-Philippe Leresche, professeur à l’Université de Lausanne

Pause-café

La relation transatlantique face aux défis du monde global
Conférence magistrale de M. Pierre Vimont, secrétaire général du Service européen pour l’action extérieure, ancien ambassadeur de France à Washington, ancien représentant permanent auprès de l’Union européenne.

Fin du programme de l’après-midi

 

SAMEDI 5 OCTOBRE

 

MATIN 9h – 13h15

La Suisse face au Partenariat Transatlantique de commerce et d’investissement : défis et enjeux

PD Dr. Philippe G. Nell, Secrétariat d’État à l’économie de la Confédération suisse, Universités de Bâle et Fribourg

Transatlantic Relations regarding Homeland Security
Michael Scardaville, Director for European and Multilateral Affairs, U.S. Department of Homeland Security

Discussion animée par Michael Hahn, professeur à l’Université de Lausanne

Pause-café

Incidences de la politique d’investissement international de la Chine sur les relations transatlantiques
Dr. Sophie Meunier, Université de Princeton

The Global Financial Crisis and the Need for a Transatlantic Monetary Space
Prof. Sergio Rossi, Université de Fribourg

Discussion animée par Manfred Elsig, professeur associé et directeur adjoint du World Trade Institute, Université de Berne

Pause

Considérations finaless
Pierre Vimont, secrétaire général du Service européen pour l’action extérieure
Jacqueline Grapin, présidente du Conseil d’administration, The European Institute, Washington D.C.
José Maria Gil-Robles, président de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, ancien président du Parlement européen

Fin du colloque – apéritif dînatoire

* * *
Les discussions ont également bénéficié des interventions des personnalités suivantes qui ont apporté le fruit de leur expérience :

Jean-Daniel Gerber, ancien secrétaire d’État à l’économie de la Confédération suisse

François Nordmann, ancien ambassadeur de Suisse au Royaume-Uni et en France, ancien chef de la mission permanente de la Suisse près les organisations internationales à Genève

 

 

top