Les archives de la Fondation

archTitImg(1)

9e projet, préparé par Jean Monnet et ses collaborateurs, de la Déclaration faite par Robert Schuman, le 9 mai 1950 au Quai d’Orsay, à l’origine de la première Communauté européenne

© Fondation Jean Monnet pour l’Europe, Archives Jean Monnet, AMG 1/2/9

 

 

 

Les archives conservées à la Fondation Jean Monnet pour l’Europe illustrent l’engagement de protagonistes de la construction européenne et sont une source obligée pour tous ceux qui s’intéressent à la naissance et au développement des Communautés européennes. La ressource documentaire disponible s’accroît régulièrement de nouveaux dons.

L’essentiel des papiers conservés est constitué par les archives de Jean Monnet, qui représentent quelque 1500 dossiers regroupant des dizaines de milliers de documents. Ces derniers permettent de prendre la mesure d’une œuvre qui a marqué le XXe siècle et s’est étendue à plusieurs continents.

Les autres fonds principaux conservés par la Fondation sont ceux de Robert Marjolin, de Robert Schuman, de Paolo Emilio Taviani, de Michel Gaudet, de Félix Somary, de Lord David Strathallan, de Jacques Van Helmont et de François Fontaine.

 

Sans titre2 Sans titre1

Des chercheurs coréen et italien travaillant sur les archives conservées à la Fondation Jean Monnet
© Fondation Jean Monnet pour l’Europe

 

Depuis l’ouverture des archives à la recherche, des chercheurs du monde entier sont venus travailler à la Fondation. Ils viennent essentiellement d’Europe, des Etats-Unis et d’Asie.

Les recherches conduites à Lausanne sont très diverses. Des publications de sources et des approches généralistes de l’intégration européenne côtoient des études biographiques ou des monographies sectorielles. Les problématiques abordées évoluent avec l’ouverture progressive des archives et le renouvellement permanent des questions des chercheurs et de la relecture de la documentation qu’elles suscitent.

Outre les recherches menées à la Fondation, de très nombreuses demandes sont traitées par correspondance.

Pour tout renseignement concernant l’accès aux archives, merci de contacter Mathias Walter, par téléphone (+41 (0)21 692 20 97) ou par courriel (mathias.walter@fjme.unil.ch).

 

top