Helmut Kohl reçoit la Médaille d’or de la Fondation

Médaille d'or de la Fondation - 25 janvier 2007

Le 25 janvier 2007, l’ancien chancelier fédéral d’Allemagne a reçu à Dorigny, sur le campus de l’Université de Lausanne, la Médaille d’Or de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe.

Grâce à ses nombreuses contributions, le chancelier a apporté un appui fondamental à la construction d’une paix durable en Europe. Nommé, comme Jean Monnet, Citoyen d’honneur de l’Europe par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union, le chancelier Kohl a oeuvré à ce que la réunification allemande puisse se faire dans le cadre de la construction européenne. Il a contribué à la fois à l’élargissement à l’Est de l’Union européenne et à son approfondissement. Que l’on se remémore que durant son mandat, l’Acte unique de 1986 a permis de mettre en oeuvre le marché intérieur; que lors de la présidence allemande du premier semestre 1988, le renforcement des politiques régionales a été rendu possible par l’accord sur un paquet financier pluriannuel et que la marche vers la monnaie unique européenne a été relancée par le mandat donné au Comité Delors. Le résultat en fut le Traité de Maastricht (1992), conduisant à la création de l’Union économique et monétaire pour laquelle le Chancelier Kohl s’est battu avec force en contribuant à faire adopter l’euro en Allemagne.

Madame Calmy-Rey, Présidente de la Confédération, a fait la laudatio de ce grand homme d’Etat, qu’elle  place au niveau des pères fondateurs de la construction européenne.

 

La Médaille d’Or de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe a été remise par son président de l’époque, le Professeur Bronisław Geremek.

 

L’Ancien Chancelier Helmut Kohl a donné un vibrant discours de trente minutes dans lequel il invite les jeunes générations à poursuivre la construction européenne, pour défendre ensemble les valeurs de paix et de liberté, tout en conservant leurs diversités culturelles.

top