Visite à la Fondation de Martin Schulz et Micheline Calmy-Rey

Visite - 22 mars 2013

_SEB1698moyform

Le vendredi 22 mars 2013, la Fondation a eu l’honneur de recevoir la visite à la Ferme de Dorigny de Martin Schulz, président du Parlement européen, et de Micheline Calmy-Rey, ancienne présidente de la Confédération et conseillère fédérale en charge des affaires étrangères de la Suisse. Ceux-ci se connaissent et étaient visiblement heureux de se retrouver.

Par surprise, le soleil était de la partie, de sorte que l’accueil a pu se faire sur la terrasse de la Fondation par son président, José Maria Gil Robles, entouré de la direction et de certains membres du Conseil exécutif de la Fondation.

Plusieurs personnalités étaient également présentes pour accueillir et accompagner les deux hôtes de marque au cours de leur visite. Du côté suisse, il y avait Dominique Arlettaz, recteur de l’Université de Lausanne, Philippe Martinet, président du Grand Conseil du Canton de Vaud, Daniel Brélaz, syndic de Lausanne, William Frei, ministre diplomatique suisse auprès de l’Union européenne à Bruxelles qui représentait le Département fédéral des affaires étrangères. Du côté de l’Union européenne, deux ambassadeurs avaient fait le déplacement : Angelos Pangratis, qui dirige la mission permanente de l’UE auprès de l’OMC, et Richard Jones, qui est à la tête de la délégation de l’UE à Berne, accompagné de son premier conseiller Thomas Näcke.

La visite commença à l’Ecurie où le président José Maria Gil Robles et le directeur Gilles Grin ont présenté la Fondation créée par Jean Monnet lui-même en 1978 qui lui confia ses archives, et ont rappelé les liens qui unissaient Jean Monnet à Henri Rieben, premier président de la Fondation qui la dirigea durant de nombreuses années. Ensuite, le cortège traversa la Ferme et se faufila dans la nouvelle extension souterraine où se trouvent les archives, y compris l’équipe audiovisuelle qui accompagnait la délégation du président du Parlement européen. Françoise Nicod, la responsable des archives, a commenté plusieurs documents d’archive et objets exposés dans des vitrines.

Les deux hôtes ont ensuite signé le Livre d’or de la Fondation. Martin Schulz s’est vu remettre par le président le Livre bleu de la Fondation, tandis que Micheline Calmy-Rey a reçu le Cahier rouge écrit par Philippe Nell concernant les négociations suisses de l’Espace économique européen au début des années 1990. La Fondation a reçu quant à elle des mains de Martin Schulz une médaille représentant l’hémicycle européen en souvenir de sa visite. Celle-ci s’est terminée dans la Nef par un rafraîchissement.

Après la visite, Martin Shulz a prononcé une conférence publique, tandis Micheline Calmy-Rey était invitée à réagir à ses propos.

Voir le reportage de la conférence.

top